L’offre que vous souhaitez consulter n’est plus en ligne.

Directeur ou directrice des affaires juridiques et institutionnelles H/F

UNIVERSITE PAUL SABATIER / TOULOUSE 3  |  Titulaire, Contractuel

En Bref

  • Lieu de travail : TOULOUSE
  • Catégorie : A
  • Date de publication : 18/11/2019
  • Salaire : Non communiqué

Employeur

L’Université Toulouse III - Paul Sabatier se classe aujourd'hui parmi les premières universités françaises par son rayonnement scientifique, la diversité de ses laboratoires et les formations qu'elle propose en sciences, santé, sport, technologie et ingénierie. Dotée d'un budget de 400 000 k€, elle est forte de plus de 4500 personnels dont 2570 enseignants et enseignants chercheurs, possède 86 structures de recherche, et accueille plus de 31 500 étudiants. La direction des affaires juridiques et institutionnelle est née en juin 2019, à l’issue d’un process de restructuration des directions centrales notamment, ayant pour objectif le renforcement du pilotage, la professionnalisation et la sécurisation des processus des fonctions support.

La Direction des affaires juridiques et institutionnelles exerce une fonction de conseil, d'expertise et d'assistance auprès de l'équipe de direction, des composantes, des autres directions et des services. Elle a notamment pour mission :

  • de piloter les activités juridiques et statutaires
  • d’assurer le bon déroulement de la vie institutionnelle
  • d’accompagner les métiers dans leur professionnalisation

Placé·e sous la responsabilité du directeur général des services, le·la directeur·trice des affaires juridiques et institutionnelles encadre 8 agents (6 agents de catégorie A, 2 B et 1C).

Poste

Missions :

Le·la directeur·trice garantit la sécurisation des actes de l’établissement et assure la défense des intérêts de l'établissement.

  1. Il·elle prévient et évalue les risques juridiques en :
  • en assurant un rôle d’expertise et de conseil auprès de la direction et de l’ensemble des composantes
  • garantissant le respect des procédures et circuits de contrôle et de validation des actes
  • diffusant une culture juridique au sein de l’établissement en initiant et concevant des actions de formation
  • organisant les processus sensibles de renouvellement de la gouvernance (élections conseils et direction)
  • analysant et interprétant la réglementation et/ou les clauses des contrats et conventions.
  • rédigeant des actes et réalise des montages juridiques complexe

2- Il·elle contribue à l’efficience de l’organisation institutionnelle en :

  • élaborant des modèles de statuts afin de garantir la cohérence d’organisation de l’établissement
  • s’impliquant dans les évolutions en cours pour l’élaboration et la rédaction des statuts des établissements expérimentaux, des conventions de rapprochement et d’association
  • coordonnant les instances : Conseils centraux, CTE, CHSCT,…
  • conduisant des projets d'optimisation de l'organisation des activités (process, outils, système d'information,…)

3 - Il·elle encadre et mobilise son équipe en :

  • déclinant les orientations stratégiques de sa direction en objectifs opérationnels
  • définissant les indicateurs d’activité et de partage des compétences
  • maintenant et développant les compétences des collaborateurs directs

Profil

Le.la directeur·trice devra connaitre :

  • les règles juridiques applicables aux établissements de l’ESRI, notamment le droit de l’éducation, de la recherche, de la commande publique, de la procédure contentieuse administrative le fonctionnement
  • les activités de l’ESRI
  • connaître l’environnement institutionnel et partenarial de l’Université Toulouse III - Paul Sabatier
  • les techniques de management
  • la langue anglaise : B2 à

Il·elle fera preuve :

  • d’autonomie, de rigueur, de sens de l’organisation, d’aptitudes managériales de sens relationnel et de la communication et de capacité d’innovation,
  • de capacité à rédiger et à monter et porter des dossiers
  • d’une grande discrétion professionnelle, du sens de l’anticipation et d’esprit d’initiative

Sont attendus du·de la candidat·e :

  • Le sens du service public, rigueur intellectuelle, capacité d’adaptation et d’assimilation des enjeux et du contexte propres à chaque projet.
  • Un goût affirmé pour la réflexion et la recherche, de la réactivité permettant de répondre à des contraintes temporelles fortes
  • Une aisance orale et pédagogique ainsi qu’une forte capacité d’écoute.

Diplôme : Master 2 en droit minimum et expérience professionnelle sur un même type de poste souhaitée

Informations
employeur

C'est un poste ouvert aux contractuels et aux titulaires. Il a vocation a être pereniser pour les contractuels ( CDI ou ouverture de Concours).

Nous vous remercions par avance de transmettre votre candidature (CV + lettre de motivation) à l'adresse suivante : recrutement@univ-tlse3.fr;