En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV

Logo Gazette.fr

Publicité

COLLECTIVITé

Ville de Digne-les-Bains

Ville de Digne-les-Bains
CONTACT
Place du Général de Gaulle
BP 214
04003 DIGNE-LES-BAINS
Tél. : 04 92 30 52 03
Fax : 04 92 32 09 04
Ville de Digne-les-Bains en images Ville de Digne-les-Bains en images Ville de Digne-les-Bains en images Ville de Digne-les-Bains en images Ville de Digne-les-Bains en images Ville de Digne-les-Bains en images Ville de Digne-les-Bains en images Ville de Digne-les-Bains en images

Préfecture des Alpes de Haute-Provence, Digne-les-Bains est située à la limite des Alpes et de la Provence, à 140 kilomètres de Marseille, à 150 kilomètres de Nice et à 87 kilomètres de Gap. Digne-les-Bains se situe dans les Préalpes de Digne, au confluent de trois vallées correspondant à trois rivières : le Mardaric, les Eaux-Chaudes et la Bléone. Avec le rattachement de 4 communes voisines - Courbons, Les Dourbes, Gaubert et les Sièyes - Digne-les-Bains s'étend sur plus de 8 km de longueur et sur une superficie de 117,07 km2. Chef-lieu du département des Alpes de Haute-Provence, Digne-les-Bains abrite 17.600 habitants. Capitale de la lavande, la ville est desservie par les Chemins de fer de Provence via la ligne ferroviaire Nice-Digne (le Train des Pignes).

Digne station thermale

Située aux confins des Alpes et de la Provence, Digne-les-Bains jouit d'un climat exceptionnel lié à l'air pur des montagnes et à un ensoleillement de plus de 300 jours par an. Dans le Vallon des Eaux Chaudes jaillissent des eaux thermales réputées depuis l'Antiquité et qui firent l'objet d'études scientifiques dès le XVIIème siècle. Gassendi lui-même loua leurs vertus. Aujourd'hui, dans des bâtiments ultra-modernes équipés des dernières technologies, les thermes de Digne-les-Bains accueillent plus de 8 000 curistes par an, plus de 10 mois sur 12. Le personnel spécialisé est attentif à la demande des patients et l'ambiance est conviviale.

La Réserve Naturelle Géologique de Haute-Provence

Le pays de la mémoire de la Terre, c'est sans conteste celui qu'on visite à la Réserve Géologique de Haute Provence. Une fabuleuse aventure à travers 300 millions d'années d'histoire de la terre. Bon voyage et n'oubliez pas de revenir ! Balades dans l'univers enchanteur du musée-promenade, peuplé d'arbres, de cascades et d'œuvres d'art, évocation du passé de notre planète, fossiles géants, poissons tropicaux, film sur les animaux du futur.

Les plans d'eau des Férréols

Situés route de Nice, proche du centre-ville, les plans d'eau des Ferréols ont des parkings gratuits et sont accessibles en transport en commun ou en bicyclette grâce à une piste cyclable. Cet espace de convivialité est partagé en deux bassins distincts : l'un pour le canotage, la pêche et la base de loisir, l'autre pour la baignade.

Le Garden Golf de Digne les Lavandes

En délégation de service public - renouvelée en juillet 2011 à Nouveaux Golfs de France par la Ville pour 6 ans et demi - le Golf des Lavandes offre un parcours 18 trous varié et accessible, long de 5.556 mètres (par 72). Le site s'étend sur 70 hectares, dans un décor naturel exceptionnel : un environnement de lavandes, une vue sur le Cousson et les sommets de Haute Provence, une végétation qui associe pins et chênes, pour certains tricentenaires. Le Golf des Lavandes dispose aussi d'un parcours compact de 6 trous, d'un putting-green, d'un pitching-green et d'un practice de 35 postes. Tout au long de l'année, le site accueille des stages d'initiation ou de perfectionnement, individuels et (ou) collectifs.

Histoire de Digne-les-Bains

Les origines de Digne sont peu connues. Toutefois, en 78 après Jésus Christ, le naturaliste romain Pline l'Ancien évoquait « Dinia, capitale des Bodiontici », une peuplade celto-ligure soumise par l'empereur Auguste en 14 avant JC, également mentionnée sur le trophée des Alpes de la Turbie. Cette cité antique s'est implantée en fond de vallée, près du torrent du Mardaric, sur l'emplacement de l'actuel quartier du Bourg, comme nous pouvons le découvrir aujourd'hui en visitant la crypte archéologique de Notre-Dame du Bourg.